Aller à la recherche

Une méthode d'évaluation des sites Internet

Comment évaluer Internet ?Internet est de plus en plus souvent le premier recours du praticien en quête d'informations professionnelles ou médicales. Forts de ce constat, A. P. Doan et al. ont tenté de mesurer l'intérêt des sites visités dans le cadre de la formation professionnelle.

Neuf critères d'évaluation ont été utilisés : identification de la propriété du site, identification des auteurs et de leur profession, indentification des sources utilisées, présence des dates de publication, interactivité (espaces de commentaires ou adresse e-mail permettant de joindre les auteurs), navigabilité (facilité d'accès au contenu depuis la page d'accueil), information équilibrée et non biaisée (notamment par des conflits d'intérêt commercial), lisibilité et accessibilité. Ils ont été appliqués aux cinquante premiers résultats d'une recherche effectuée avec les termes "cataract surgery" en utilisant le moteur Google. Suivant cette requête, 1,9 millions de pages web ont été identifiées par le système Google search. Parmi les 50 adresses Internet évaluées, les sites Internet All About Vision, WebMD et Medline Plus ont obtenu les meilleurs scores. A. P. Doan et al. proposent d'utiliser leur barème d'évaluation pour juger la qualité des sites Internet existants comme pour créer des sites plus performants à l'avenir afin d'être en adéquation avec des objectifs visant à améliorer la formation.

Vers un outil plus pertinent ?

Etablir un système efficace d'évaluation des sites Internet en matière de médecine et santé est un problème récurrent. Plusieurs s'y sont essayés avec des bonheurs divers : Yahoo, les pionniers du CHU de Rouen, le DMOZ, choisi par l'annuaire Google mais en pleine mutation, les médecins maîtres-toile francophones, Caducée, pour n'en citer que quelques uns.
En France, la Haute autorité de santé, après une réflexion similaire, mais concernant plus globalement l'accès de tous, grand public comme professionnels, aux pages de médecine et de santé francophones publiées sur Internet, a établi un accord avec la fondation suisse Health on the net (HON) lui déléguant sa mission d'accréditation des sites Internet. Si les principes appliqués par HON semblent plus sévères, concernant notamment l'objectivité de l'information fournie puisqu'ils insistent également sur le financement et sur la politique publicitaire du site, on peut regretter que les notions d'ergonomie prises en compte dans ce travail ne le soient pas dans le cadre des critères retenus par l'organisme suisse. Il ne s'agit pourtant pas d'un problème spécifiquement professionnel.

AAO

Doan AP, et al. Development of Evaluation Criteria for Ophthalmology-Related Web ressources. AAO 2009. Oct. 26.

Commentaires

1. Le samedi 8 mai 2010, 20:28 par dmozeditor

Bonjour,
Très bien cet article. Juste une correction: le dmoz fr que vous mentionnez n'a rien à voir avec l'annuaire Open Directory Project, Dmoz.org
www.dmoz.org/World/Franç...

C'est une usurpation de nom à visée commerciale qui dure depuis des lustres!

Lire à ce sujet : www.cmic.ch/aef-dmoz/web/...

Votre blog est listé dans Dmoz dans cette catégorie :
www.dmoz.org/World/Fran%C...

2. Le lundi 14 juin 2010, 11:59 par Henri Gracies

Bonjour,

Merci de votre commentaire.
Je suis confus de cette coquille qui a été corrigée.

Bien cordialement

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.ophtalmoblog.net/index.php?trackback/50

Fil des commentaires de ce billet

Page top